Pourquoi je règle mon heure d’appareil photo sur l’heure UTC

J’ai récemment discuté avec un copain de pourquoi je règle l’heure de mon appareil photo en heure UTC. Cela peut paraître contre intuitif mais personnellement je trouve cela beaucoup plus logique :

  • Cela évite d’avoir à changer l’heure lorsqu’on passe à l’heure d’été ou à l’heure d’hiver… personnellement je pense que quand j’était en heure locale, j’oubliais 90% du temps à changer l’heure de l’appareil.
  • Lorsque l’on voyage sur plusieurs fuseaux horaires, cela nécessite, à chaque changement de fuseau, de modifier l’heure, avec potentiellement des sauts qui peuvent provoquer un dé-séquencement des photos (bon, depuis que Concorde ne vole plus, le seul cas ou ceci peut réellement arriver, c’est en cas de passage de la ligne de changement de date).Certains appareils permettent de spécifier le fuseau horaire dans lequel on se trouve, mais personnellement, je trouve cette information inutile puisqu’elle n’est de toutes façons pas écrite dans les EXIF (et, si l’option existe, il faut, comme pour l’heure, penser à changer de fuseau dans l’appareil quand on change de fuseau dans le voyage)
  • C’est bien plus pratique pour géotaguer ses images : personnellement, je log mon trajet avec un datalogger GPS (je trouve que les récepteurs GPS en option pour reflex sont trop chers pour avoir un truc collé en permanence sur le porte accessoires, avec éventuellement des fils qui se baladent et en plus cela bouffe apparemment énormément de batterie si on laisse le bouzin allumé pour avoir une position immédiatement à l’allumage de l’appareil photo. Mon QStarz BT-Q1000X m’assure plus de 40h de log GPS en continu sur une charge depuis plusieurs années, pour un encombrement quasi nul. J’allume le bouzin au fond du sac en début de journée et je l’oublie. En plus, il a l’avantage d’être très sensible : il arrive à avoir un fix en intérieur et cela ne lui pose pas non de problèmes en avion, pas certain que les chers récepteurs dédiés sur appareil photo soient si sensibles. Ensuite, je géotag en post-prod via LigthtRoom au moment de traiter les RAW, ça prend très peu de temps avec la trace GPS.). En me mettant en heure UTC, je m’évite d’avoir à cogiter à chaque fois si le logiciel ajoute ou retranche le delta que je lui donne (dans les fichiers GPS, les heures sont enregistrées en UTC).

La géolocalisation des images est très pratique pour retrouver toutes les images prises dans un lieu précis, ou si on ne sais plus ou est rangé une image prise dans un lieu donné. Personnellement, j’utilise Photo Station de mon Synology pour avoir mes images présentées sur une carte :

Carte d'Europe : chaque puce regroupe un  ensemble d'images prises dans le coin

Carte d’Europe : chaque puce regroupe un ensemble d’images prises dans le coin

Carte du Monde : chaque puce regroupe un  ensemble d'images prises dans le coin

Carte du Monde : chaque puce regroupe un ensemble d’images prises dans le coin

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *