Ikehack – Meuble pour imprimante – température

Je vous présentais en janvier mon astuce pour planquer une grosse laser dans mon salon.  J’ai depuis rajouté à l’étage du NAS un onduleur, afin de protéger ma grappe RAID. Cela à entraîné une grosse augmentation de la température dans le meuble, et les disques montaient bien au delà de 40° (plutôt aux alentours de 45) et le CPU au delà de 55°. C’est bien trop à mon goût.

Ouvert - tiroir poussé

Ouvert – tiroir poussé

J’ai donc décidé d’équiper le meuble d’un système de ventilation. Le cahier des charges est simple : un système discret et silencieux, invisible, qui permette de maintenir une température raisonnable pour le NAS (et du coup, j’en profite pour ventiler aussi l’étage du bas avec la grosse imprimante). Prenons pour objectif 35° pour les disques et 50° pour le CPU, cela me parait plus que raisonnable pour la longévité du matériel. Quitte à ventiler, j’ai décidé d’ajouter un ventilo également à l’étage du bas (celui de la laser couleur) afin d’assurer le refroidissement de l’imprimante durant son fonctionnement.

Afin d’assurer la discrétion, j’ai opté en premier abord pour des ventilo de 120 mm. J’ai tapé dans le haut de gamme, en jetant mon dévolu sur ce Noctua NF-S12A ULN (pour Ultra Low Noise, annoncé pour moins de 9 dB à vitesse maximale).

J’ai ajouté un peu de matos divers pour les branchements :

La seconde problématique était de faire un trou de 116 mm de diamètre (diamètre des ventilo 120 mm, c’est bien le cadre du ventilo qui fait 120 x 120 mm et non le ventilo lui même). J’ai découvert un petit accessoire pour Dremel (Dremel 678) qui permet de réaliser ce genre de découpe avec le rayon réglable au mm près (les scies cloche à ces diamètres sont hors de prix).

A la réception des ventilos, on voit vraiment que ces Noctua se veulent haut de gamme… emballage très classe, très bien fait. Si le silence est au niveau de la présentation de la gamme, ça annonce que du bon !

Les ventilateurs sont fournis avec un adaptateur Molex (4 broches) vers 3 broches. J’ai décidé de me servir de ces adaptateurs pour confectionner mon câble de branchement. Le cable est en Y, d’un côté le connecteur basse tension, de l’autre, 2 connecteurs 3 pins pour brancher les 2 ventilos (en coupant les adaptateurs du côté des prises molex).

Pour le montage électrique, il faut faire attention de brancher de façon identique les 2 prises 3 pins : les ventilos de PC sont polarisés. Ensuite, comme le transformateur est inversible, si les ventilos ne démarrent pas, il suffit d’inverser la polarité (mais il faut que les prises 3 broches soient branchées de façon identique, sinon, un seul des 2 ventilos démarrera…). J’ai décidé de monter les ventilateurs en extraction.

Découpe très efficace avec l’outils Dremel. C’est un outils de fraisage, donc il faut une vitesse de rotation importante (sinon, ça n’avance pas et la découpe est sale). J’ai un peu merdé sur la première découpe, au diamètre légèrement trop important (119 mm au leu de 116). La deuxième est nickel… c’est un peu le problème je pense avec cet outils : régler précisément le diamètre de découpe…

Détail de la pose du ventilo

L’arrière du meuble durant la pose

Avant la réalisation, je m’était posé la question des prises d’air. Les portes n’étant pas totalement jointives, je me disais que cela pouvait suffire. Cette surface, ajoutée a celle des trous de passage de câbles, correspondait à environ la moitié de la surface des ventilos (surface qui semblait suffisante grâce à la compressibilité de l’air). Après montage des ventilos, j’ai décidé de rajouter une prise d’air (non visible sur les photos car pas encore réalisé lors que je les ai prises) à l’étage du NAS sous forme d’une prise d’air dans le fond (un trou de 25 mm de diamètre réalisé à la scie cloche). Cette prise d’air se trouve juste au dessus de l’onduleur, de quoi permettre une circulation de l’air également autour de cet appareil qui mine de rien produit pas mal de chaleur.

 

Détail de la pose du ventilo

Détail de la pose du ventilo

Le premier démarrage des ventilo montés confirme leur silence exceptionnel.

Vu d'en face une fois les 2 ventilateurs montés

Vu d’en face une fois les 2 ventilateurs montés

Après avoir fait quelques essais en alimentant à 9V, j’ai décidé de laisser les ventilos à 12V : avec le bruit du PC et de la VMC dans la maison, le bruit est inaudible à 12V… sachez qu’à 9V, ces 2 ventilos sont inaudibles tout court… a se demander s’ils tournent (ils tournent !). L’objectif semble plutôt atteint : il fait aujourd’hui 26° dans la maison, et les 2 disques sont à 36°, et 50° pour le CPU ! Par ailleurs, désormais, on a plus une bouffée de chaleur qui nous saute à la figure quand on ouvre le meuble, preuve que la ventilation est suffisamment efficace pour conserver l’intérieur du meuble a une température très proche de celle qui règne à l’extérieur.

Tags: , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *