Ikehack : meuble pour imprimante laser

Présentation du problème

Il y a un an, j’ai acheté une imprimante laser couleur, une HL-3140CW pour être précis. Ce genre d’imprimante est plutôt… mastoc, et n’est pas nécessairement du plus  bel effet exposé dans un salon ou une chambre… sans parler que cela prend la poussière et les doigts des enfants…

Je me suis donc mis en quête d’un meuble qui puisse accueillir ce type d’imprimante. Mes recherches n’ont rien donné, il semblerait que ce genre de produit n’existe tout simplement pas…

Je ne me suis donc pas démonté et je me suis mis à la recherche d’un meuble qui puisse accueillir ce type d’imprimante, un cube aux dimensions de 41 x 46,5 cm de base et 24 cm de haut, quitte à détourner un meuble qui n’était pas destiné à cet usage à l’origine. Le problème qui se pose également, c’est que le chargement des toner sur ce type d’imprimante se fait par le dessus, et cela demande donc de disposer d’un espace conséquent au dessus de l’imprimante (hauteur totale capot ouvert, environ 50 cm).

La HL-3140CW ouverte

La HL-3140CW ouverte

Plusieurs solutions :

  1. Garder un espace libre au dessus de l’imprimante pour changer les toner : perte de place énorme
  2. Sortir l’imprimante du meuble pour changer le toner vide : solution assez moyenne, l’imprimante pèse plus de 17 kg et bien sur les toner ne sont jamais vide en même temps : beaucoup de manipulations, peu pratique
  3. Disposer d’un tiroir pour « extraire » l’imprimante du meuble quand le besoin se présente

Cahier des charges

Le cahier des charges final sera donc :

  • Un meuble fermé, disposant de passages de câble
  • Largeur mini : 45 cm, profondeur mini : 50 cm (afin de disposer d’espace autour de l’imprimante pour son refroidissement)
  • Un plateau tiroir qui permette de sortir l’imprimante du meuble pour le changement des toner

Recherche du candidat idéal

J’ai recherché tout d’abord du côté des meubles sur mesure… on trouve des sites Web qui proposent du sur mesure partiel (un « modèle » est proposé et on peut adapter les côtes). Pas de salut de ce côté, en général, soit les dimensions maximales étaient en dessous des miennes, ou alors on ne pouvait pas avoir de portes ou des choses dans ce genre… Solution écartée assez rapidement.

J’ai donc commencé à regarder du côté du catalogue Ikea. Rapidement, il m’est apparu que les seuls meubles qui pouvaient répondre à mes besoins étaient des meubles de cuisines : ce sont les seuls à proposer une profondeur suffisante (le standard Ikea semble être à 60 cm, ce qui est parfait pour moi). En choisissant bien les couleurs du meuble et des portes, il y a possibilité de faire quelque chose qui ne fasse pas trop cuisine. J’ai retenu un élément bas de la gamme METHOD, avec un plan de travail assorti (j’ai choisi ce plan, utilisé côté blanc visible évidement). Les dimensions du meuble sont 60 cm de profondeur et 80 cm en hauteur comme en largeur.

Le problème de la tablette coulissante

Le marchand suédois ne propose aucune solution qui permette d’avoir un plateau qui sort du meuble. J’ai donc décidé de le jouer en mode DIY ! Je me suis rendu dans mon Leroy Merlin favoris pour dégoter 2 coulisses 50 cm à sortie totale. Avec 45 kg de charge max, j’ai de la marge.

Coulisse a sortie totale, 50 cm, charge max 45 kg

Coulisse a sortie totale, 50 cm, charge max 45 kg

Il suffit ensuite de leur adjoindre une planche de 50 cm de profondeur. J’ai opté pour une chute d’aggloméré en 18 mm dont je disposait à la maison.

Mise en œuvre

Il suffit dans un premier temps de monter le meuble selon le plan fourni par Ikea. Aucunes difficultés. Il vous faudra par contre vous équiper de quoi découper le plan de travail (idéalement scie circulaire… je l’ai fait à la scie sauteuse, mais c’est difficile de faire une coupe nette avec cet équipement, la lame ayant tendance à se vriller légèrement… dans tous les cas, l’aggloméré du plan de travail est tellement dur qu’il faudra équiper votre scie d’une lame neuve, impérativement, et vous armer de patience). Moyennant deux autres découpes (la bonne largeur + ajustage de la profondeur), vous pourrez vous servir de la chute pour faire l’étagère roulante.

On ne peut pas monter directement les glissières sur les montants du meuble. En effet, ouvertes, les portes débordent sur l’intérieur du meuble. J’ai donc choisi de placer entre les montants du meuble et les glissières une « entretoise » découpée dans de l’aggloméré de 18 mm d’épaisseur. J’ai retenu des entretoises de 4 cm de largeur (soit environ la largeur de la glissière) et de 50 cm de long (identique à la longueur des glissières).

Vissage de la glissière dans le meuble

Pour la mise en place de la glissière, j’ai tout simplement commencé par positionner l’ensemble glissière + entretoise sur les trous existants destinés à fixer les étagères fournies par Ikea. Cela a l’avantage d’assurer à la fois le niveau et que les 2 glissières soient bien face à face, d’autant que les trous des glissières tombent en face de ceux du meuble ! Cela laisse certes un espace d’environ 7-8 cm entre le plateau coulissant et le bas de meuble, mais c’était souhaité chez moi, cela laisse de l’espace en bas de meuble pour mettre les multiprises et stocker le surplus de câbles.

L’aggloméré Ikea fait 18 mm d’épaisseur, l’entretoise également. Il faut donc trouver des vis bois de 35 mm de long. On ne le trouve pas (ou difficilement) au détail, j’ai pour ma part acheté un kit de chevilles à aggloméré dont les vis faisaient la bonne longueur (de ce type).

Il faut ensuite fixer correctement l’ensemble en utilisant un nombre généreux de vis (pour ma part, 7 vis), car l’aggloméré résiste assez mal à l’arrachement. Il est impératif de faire un avant trou au diamètre du filetage dans l’entretoise (sinon, vous aurez des difficultés à plaquer l’entretoise au montant du meuble a cause du pas de vis qui éloigne l’ensemble lors du vissage. Un avant trou dans le bois du meuble permet également de faciliter grandement le vissage (les vis on peu de prise notamment à l’engagement dans le contreplaqué).

Vissage de la glissière côté plateau

Côté plateau, j’ai opté pour des vis de grande longueur : en effet on va visser dans le chant du contreplaqué, et la résistante est faible, d’autant que la charge viendra en cisaillement. J’ai donc retenu des vis de 4,5 mm de diamètre et 50 mm de long. La aussi, l’avant trou est indispensable, notamment pour pouvoir visser droit (vu la longueur des vis, si on ne visse pas droit, les vis risque d’effleurer voir de ressortir de la planche). La aussi, il faut se montrer généreux sur le nombre de vis pour répartir les forces.

Il est important de faire une découpe précise de la largeur du plateau, car le montage ne laisse que très très peu de marge de manœuvre : si c’est trop large, ça ne rentrera pas, si c’est pas assez large, on ne pourra pas emboîter les glissières. Le plateau ne fait que 50 cm de profondeur pour 60 cm de profondeur de meuble : les 10 cm au fond permettent de passer les câbles.

Basculement du meuble

Avec le plateau tiré, j’ai constaté qu’il avait tendance à basculer, même sans imprimante dessus. Il faut dire que ces meubles sont normalement conçus pour être fixés au mur, chose que je ne souhaite pas faire (location…). J’ai donc opté pour la solution du contrepoids. J’ai acheté chez Décathlon des poids d’altères, sous forme de 4 poids ronds en fonte de 5 kg (soit un total de 20 kg), que j’ai fixé sous le meuble grâce à des boulons : pas de place perdue à l’intérieur du meuble et poids invisible grâce aux plinthes (qui ne sont pas encore en place sur la photo). Une fois chargé, le meuble n’a plus tendance à basculer.

Il reste à faire un trou pour le passage de câbles à chacun des étages qui accueillera un périphérique nécessitant une alimentation électrique. Cela se fait très facilement et proprement à la scie cloche dans le fond du meuble en contreplaqué 3 mm.

Le montage en images

Le meuble fermé

Le meuble fermé

Ouvert - tiroir poussé

Ouvert – tiroir poussé

 

Ouvert - tiroir tiré

Ouvert – tiroir tiré

 

 

2 Responses to Ikehack : meuble pour imprimante laser

  1. Jérôme says:

    Sympa le meuble pour imprimante sur mesure. Elle est pas mal l’idée du plateau coulissant et des haltères fixées en dessous pour faire contre poids. C’est vraie qu’elle est pas très jolie l’imprimante Brother niveau design on peut mieux faire. Moi j’ai opté pour une Samsung SL-M2022W, ça va elle fait jolie dans le salon 🙂

    • Clément says:

      Merci pour ton commentaire ! Ceci dit c’est une imprimante N&B donc nettement moins encombrante qu’une couleur ! En couleur le choix se réduit nettement ! Et j’avoue que le design reste secondaire pour mou je met la priorité sur le service rendu et le coût a la page !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *